Olivier Mazerolle : "Réclamer la fin de l'état d'urgence n'a aucun sens"

News




"Les Français sont favorables aux mesures d'exceptions", pour Olivier Mazerolle

En la seule journée du vendredi 15 septembre, un soldat de l’opération Sentinelle a été attaqué dans le métro parisien, tandis qu’à Londres, une bombe artisanale a explosé, blessant 22 personnes.

Dans ce contexte, “il n’y a pas besoin de sondage pour être certain que les Français souhaitent être protégés le plus efficacement possible, tout en sachant que face au terrorisme, il n’existe pas de risque zéro”, lance l’éditorialiste Olivier Mazerolle.

“Ils sont évidemment favorables aux mesures d’exceptions, et dans ce contexte, réclamer leur disparition n’a aucun sens”, explique-t-il au sujet d’une éventuelle fin de l’état d’urgence que pourraient voter les députés avec la nouvelle loi antiterroriste. Une loi dans laquelle des mesures pourraient choquer. Le procureur pourrait alors autoriser des perquisitions sans aucune vérification de procédures. 
“Si un attentat se produit après la promulgation de la loi, Emmanuel macron se heurtera au scepticisme général d’une opinion public prompte à déplorer l’abandon de l’état d’urgence qu’elle jugera plus protecteur”, projette Olivier Mazerolle.

L’équipe de l’émission vous recommande

  • Le journal de 12h30 : plusieurs blessés dans une explosion dans le métro de Londres
  • Attentat à Londres : un témoin décrit “un mur de flammes”
  • Londres : l’explosion dans le métro considérée comme “terroriste”
  • Projet de loi antiterroriste : la surveillance sur Internet étendue



Source : http://www.rtl.fr/actu/politique/olivier-mazerolle-reclamer-la-fin-de-l-etat-d-urgence-n-a-aucun-sens-7790111179

Auteur : Olivier Mazerolle

Date de parution : 15 September 2017 | 6:58 pm