“Cash Investigation” : une plainte déposée pour "violation de domicile privé"

News



Le prochain numéro de Cash Investigation, intitulé L'Eau, scandale dans nos tuyaux sera retransmis mardi 13 mars, en prime-time sur France 2. Et si chaque émission est désormais un petit événement, cet épisode a déjà réussi l'exploit de provoquer une première polémique, alors qu'il n'a pas encore été diffusé.

Plainte contre X pour "violation de domicile privé"

Selon le JDD, une plainte contre X pour "violation de domicile privé" a été déposée, le 26 février, au nom du Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap) par l'avocat Jean-Pierre Versini-Campinchi. Celle-ci viserait directement l'émission de France 2, dont le prochain numéro comporte une séquence remettant en cause l'établissement public.

Dans cette fameuse séquence, tournée le 14 février dernier, des techniciens et des journalistes de l'émission – dont Élise Lucet – s'introduisent dans le hall du siège de la société. Conséquence directe, le conseil d'administration du jour est reporté. Ne pouvant rencontrer un dirigeant, l'équipe de Cash Investigation décide alors de remettre des tracts aux employés durant près d'une heure.

"De singulières méthodes journalistiques"

"Cette impressionnante irruption en force d'une équipe d'une dizaine de personnes, caméras ouvertes, suivie de la distribution d'un questionnaire quasi policier à des agents qui n'étaient pas en mesure d'y apporter des réponses constituent de singulières méthodes journalistiques de recueil d'information", peut-on lire dans la plainte, consultée par nos confrères du Journal du Dimanche. Il y est également précisé que "le maintien dans les locaux et le filmage des personnes à l'accueil matérialisent une voie de fait et une contrainte". Des faits passibles d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

"Un cran de plus dans une forme d'intimidation"

L'un des responsables de la société de production Premières Lignes, qui fabrique l'émission dément cette version. "Nous avons demandé à de multiples reprises des entretiens et des autorisations de tournage. Nous n'avons jamais obtenu de réponse.(...) Il n'y a eu ni échauffourée ni voie de fait. Je m'étonne d'une plainte contre un sujet qui n'est pas encore diffusé, et y vois un cran de plus dans une forme d'intimidation", déplore-t-il au Journal du dimanche. Reste à voir ce que décidera la justice.



Source : https://www.lesinrocks.com/2018/03/12/actualite/cash-investigation-une-plainte-deposee-pour-violation-de-domicile-prive-111057582/
Auteur :
Date de parution : 12 March 2018 | 10:04 am