Le journal de 18h : un viticulteur se suicide devant les huissiers venus saisir ses eaux-de-vie

News



Le journal de 18h : un viticulteur se suicide devant les huissiers venus saisir ses eaux-de-vie

Un drame en Charente. Un viticulteur de 71 ans s'est donné la mort face à des huissiers. Dans le cadre d'une procédure de divorce vieille de 30 ans, ils étaient venus saisir le contenu de ses caves : une énorme quantité d'eaux-de-vie s'y trouvait, tout cela pour solder financièrement le conflit avec son ex-femme. Ce que le viticulteur n'a pas supporté. Il était un peu plus de six heures du matin quand l'homme sort de sa maison surveillée par les huissiers.

C'était la deuxième fois qu'ils venaient en moins d'un mois chez ce producteur de cognac. Mais cette fois, ils sont venus saisir des eaux-de-vie de 29 ans d'ancienneté, celles distillées pendant le mariage. L'épreuve de trop pour Octave Bredon, qui s'est présenté devant les huissiers avec une arme de chasse et à mis fin à ses jours sous leurs yeux. La chambre nationale des huissiers de justice se dit aujourd'hui traumatisée par ces événements.

Une bonne partie de ses productions d'eaux-de-vie avait déjà été saisie il y a quelques semaines, estimée à près de trois millions d'euros selon son fils, qui s'est confié au Parisien. La procédure de divorce elle, a duré presque trente ans pour aller jusqu'en cassation. Cédric, le fils, dénonce un acharnement : son père n'avait pas signé de contrat de mariage.


À écouter également dans ce journal :


- Une fin avril digne d'un 15 août : il a fait près de 30 degrés cet après-midi en Alsace.

- Kim Jong-un a annoncé la nuit dernière la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux. Un geste salué par les États-Unis, la Chine, la Russie et l'Europe, mais fin des essais ne veut pas dire démantèlement de l'arsenal nucléaire.

- Le Royaume-Uni retient son souffle avant l'arrivée du royal baby. On espérait une naissance pour le 92e anniversaire de la reine Elizabeth.

- Les députés de l'opposition sont en colère et dénoncent des débats au pas de charge sur le projet de loi asile et immigration.


La rédaction vous recommande




Source : http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-18h-un-viticulteur-se-suicide-devant-les-huissiers-venus-saisir-ses-eaux-de-vie-7793108518
Auteur : La rédaction numérique de RTL,Arnaud Tousch
Date de parution : 21 April 2018 | 4:47 pm