États-Unis : dépendante en oxygène, elle meurt pour ne pas avoir payé l'électricité

États-Unis : dépendante en oxygène, elle meurt pour ne pas avoir payé l'électricité

News



C'est une histoire dramatique qui s'est déroulée aux États-Unis. Linda Daniels, une Américaine de 68 ans vivant dans la petite ville de Newark (New Jersey), est décédée jeudi 5 juillet, après que son électricité a été coupée, racontent plusieurs médias américains dont le Washington Post.


Souffrant d'une insuffisance cardiaque congestive, cette jeune grand-mère était dépendante de son réservoir d'oxygène pour survivre. Les systèmes d'oxygène et de climatisation arrêtés et les températures élevées (entre 33 et 35 degrés ce jour-là) n'ont fait qu'aggraver la situation. "Nous avons paniqué, ils ont coupé le courant durant ce qui devait être le jour le plus chaud de l'été", explique Desiree Washington, la fille de la victime.

La sexagénaire est décédée au bout de 6 heures, sous les yeux de sa famille. "Elle était à bout de souffle, explique Mia, l'une de ses petites-filles. Elle a souffert et elle est partie juste en face de nous, elle a haleté jusqu'à partir."


La famille a imploré la compagnie d'électricité


Selon un communiqué de PSE&G, la compagnie d'électricité américaine, l'électricité de Linda Daniels a été coupée "en raison d'un défaut de paiement sur plusieurs mois". Elle indique également qu'au moins 26 tentatives ainsi que 2 visites à domicile ont été faites depuis janvier 2018, pour informer la vieille dame.

Durant les 6 heures fatidiques, tous les membres de la famille ont appelé la compagnie d'électricité pour l'implorer de réactiver le courant. Mais cette dernière n'a rien voulu entendre et serait même devenue agressive. "Ils nous ont dit qu'ils pouvaient mobiliser un fourgon pour rétablir le courant au poteau électrique (...) Mais après un certain temps, ils ont commencé à devenir méchants, nous disant qu'ils recevaient trop d'appels pour ce problème". Mia a également confié que la compagnie lui avait intimé d'arrêter d'appeler.

Les membres de la famille sont sous le choc. Ils se demandent comment une compagnie d'électricité peut priver ainsi d'électricité une femme malade et âgée puisqu'en vertu d'une loi du New Jersey, il est illégal de retirer un service public aux clients qui souffrent d'urgences médicales. Mais la PSE&G a affirmé, par le biais de son porte-parole Jim Namiotka, qu'elle n'a jamais eu connaissance de l'état de santé de Linda Daniels.


La version différente de la famille


De son côté, Desiree Washington affirme que, sur les 1.400 dollars que devait sa mère, 500 dollars ont été versés le 3 juillet, soit deux jours avant que le courant ne soit coupé. PSE&G a refusé d'indiquer si le paiement a bien été reçu. De plus, le fourgon de réparation promis n'a pu rétablir l'électricité que le lendemain, soit 23 heures après le décès de Linda Daniels.

Quant à la déclaration de la maladie, Desiree Washington affirme que les membres de la famille et le personnel de l'hospice, dans lequel vivait auparavant Linda Daniels, avaient bien notifié la maladie de sa mère à la compagnie. La famille de Linda Daniels envisage de porter plainte, bien qu'elle souhaite d'abord se concentrer sur les funérailles de la victime, prévues ce mercredi 11 juillet. En attendant, une enquête a été ouverte à la charge du département de police de Newark.


La rédaction vous recommande




Source : https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-dependante-en-oxygene-elle-meurt-pour-ne-pas-avoir-paye-l-electricite-7794077837
Auteur : Leia Hoarau
Date de parution : 11 July 2018 | 1:56 pm